OSTÉOPATHE D.O
CONSULTATION FEMMES ET ENFANTS (à domicile)
En savoir plus

L'Ostéopathie

Une thérapie originale et naturelle

L’ostéopathie est une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain. Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’autoéquilibrer et sur une connaissance approfondie de l’anatomie.

L’ostéopathie repose sur trois concepts originaux :

  • La main, outil d’analyse et de soin.
  • La prise en compte de la globalité de l’individu.
  • Le principe d’équilibre tissulaire.

Elle nécessite des compétences spécifiques, une connaissance approfondie du fonctionnement du corps humain et des interactions entre chacun de ses systèmes. Elle prévient et soigne de nombreux troubles physiques et agit également aux plans nerveux, fonctionnel et psychologique. Elle aide chacun à gérer, de manière responsable et autonome, son “capital vie” pour un mieux-être au quotidien.

L’ostéopathie à tout âge de la vie

L’ostéopathe choisit la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient, en fonction de son âge et de sa morphologie et de la zone du corps à corriger.Il peut traiter le nourrisson, l’enfant, l’adulte comme la personne âgée.

Les législations à connaître

Décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de l’ostéopathie 
Article 3

I. Le praticien justifiant d’un titre d’ostéopathe ne peut effectuer les actes suivants :
 1° Manipulations gynéco-obstétricales; 2° Touchers pelviens.
II. Après un diagnostic établi par un médecin attestant l’absence de contre-indication médicale à l’ostéopathie, le praticien justifiant d’un titre d’ostéopathe est habilité à effectuer les actes suivants : 1° Manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de six mois; 
2° Manipulations du rachis cervical.
III. Les dispositions prévues aux I et II du présent article ne sont pas applicables aux médecins ni aux autres professionnels de santé lorsqu’ils sont habilités à réaliser ces actes dans le cadre de l’exercice de leur profession de santé et dans le respect des dispositions relatives à leur exercice professionnel.

Au cours de sa formation, un étudiant en Ostéopathie doit passer régulièrement des examens écrits et oraux.
En fin de cursus il devient diplômé d'Ostéopathie (D.O.) suite à la rédaction et à la soutenance publique d'un mémoire.
Il est possible d'établir un bilan ostéopathique à n'importe quel moment de l'année.
Votre praticien n'est pas là pour vous trouver des maladies mais pour évaluer la cohérence du fonctionnement général de votre organisme.
Même en l'absence de symptômes, il existe de nombreux modèles ostéopathiques qui permettent une évaluation fine de votre état général.
Vous pouvez donc consulter de manière préventive ou curative.
Aujourd’hui, l’ostéopathie n’est pas remboursée par la sécurité sociale.

Cependant, de plus en plus de mutuelles remboursent les traitements ostéopathiques : certains organismes proposent le remboursement d’une partie de la consultation, d’autres remboursent un nombre déterminé de consultations par an.

Retrouvez la liste des mutuelles et leurs remboursements sur http://www.osteopathie.org/mutuelles.html
NON, il n’est pas nécessaire de voir un médecin généraliste avant de consulter un ostéopathe.

En début de chaque consultation, l’ostéopathe grâce à un interrogatoire et à l’analyse d’éventuels examens complémentaires, effectuera un diagnostic médical d’exclusion qui consiste à déterminer si l’application d’un traitement ostéopathique est souhaitable ou non. Dans ce cas, l’ostéopathe saura référer le patient au corps médical approprié.

Depuis le décret d'application publiés en mars 2007 suite à la légalisation de l'exercice de l'ostéopathie le 4 mars 2002, les ostéopathes sont des praticiens de première intention, il n'est donc pas nécessaire de consulter un médecin préalablement.
Cependant, une attestation d'absence de contre-indication médicale à l'ostéopathie doit être faite par votre médecin pour les actes suivants :

• manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de six mois
• manipulations du rachis cervical
• Dans ce cas, votre ostéopathe vous expliquera la marche à suivre.
La grossesse entraîne de nombreux changements corporels et hormonaux, qui peuvent être à l’origine de l’apparition de douleurs (telle que : sciatalgie, costalgie, pubalgie, lombalgie), il est donc important de préparer son corps à ces changements.
L’ostéopathie redonne de la mobilité aux différentes structures du corps et diminue les contraintes exercées sur le petit bassin et le dos. L’ostéopathie est complètement inoffensive pour le bébé, bien au contraire, la grossesse ne s’en déroulera que mieux.
Il n'existe pas de règle à ce niveau : votre ostéopathe est le seul juge et cela dépend de votre motif de consultation, de l'ancienneté des troubles, de vos antécédents (médicaux, chirurgicaux, traumatiques…), de votre âge et de la possibilité de votre organisme à réagir à la séance (homéostasie).

En tout état de cause, il faut toujours espacer les séances d'un minimum de temps (15 jours à 3 semaines) afin de laisser votre corps s'adapter. Votre thérapeute va tenter de rééquilibrer votre schéma corporel de manière à ne pas avoir à réintervenir trop fréquemment.
En général, on pourrait considérer qu'il faille 1 à 3 consultations pour régler un problème fonctionnel, sur une période de 2 mois environ.
L'ostéopathie n'est pas dangereuse en soi. En revanche, il existe des contre-indications à certaines techniques ostéopathiques qui vont faire que votre ostéopathe choisira, dans une large gamme de techniques, celles qui seront le plus appropriées à votre condition.

Étant un thérapeute de première intention et ayant une formation de qualité, l'ostéopathe sera tout à fait en mesure de vous réorienter vers le spécialiste adéquat si votre cas ne relève pas de l'ostéopathie ou s'il existe des contre-indications formelles à la pratique de ces techniques en raison de votre état de santé.
Votre ostéopathe fera alors un diagnostic d'exclusion.

Votre ostéopathe

Diplômée de l'Institut Privée d'Enseignement Ostéopathique.

Je suis Nisrine DEBBOUZE, diplômée de l'Institut Privé d'Enseignement Ostéopathique (IPEO) depuis juin 2015. J'ai effectué 5 ans d'étude au sein de cette école aboutissant à l'obtention du diplôme d'ostéopathie agréé par le Ministère de la Santé. Pendant mon parcours scolaire j'ai pris en charge des patients de la clinique ostéopathique de mon école. J'ai effectué un stage de 6 mois au sein du Cosmopolitain Club de Taverny aux côtés des joueuses féminines de football. J'ai également fais un stage au sein de la clinique de Meudon.

La consultation

La dysfonction ostéopathique.

Le déroulement d’une consultation d’ostéopathe dure environ 45 minutes. Il est judicieux d’amener avec vous tous vos examens médicaux (radiographies, IRM, analyses biologiques…) qu’ils soient récents ou anciens.
La consultation se déroule en 3 temps :

1. L’INTERROGATOIRE

Votre ostéopathe vous questionne sur :

  • Des renseignements administratifs
  • Votre motif de consultation
  • Vos antécédents médicaux, traumatiques, chirurgicaux, familiaux
  • Sur votre mode de vie, allergies, traitement(s)
  • Consulte les examens médicaux amenés

2. L’EXAMEN

L’ostéopathe examine tout d’abord la statique de votre corps. Puis effectue différents tests ostéopathiques de la tête aux pieds afin d’établir une « chaîne ostéopathique » qui définit le lien entre votre douleur actuelle et les restrictions de mobilités accumulées par votre corps.

3. LE TRAITEMENT

Suite au(x) lien(s) lésionnels trouvés, l’ostéopathe commence son traitement en exerçant différentes techniques qu’elles soient articulaires, musculaires, viscérales, crâniennes…L’ostéopathe choisit les techniques les mieux adaptées pour le patient en fonction de son âge, de ses douleurs, et de sa morphologie.

APRÈS LA CONSULTATION

À la fin d’une séance vous pouvez vous sentir fatigué. Les manipulations peuvent également créer des réactions inflammatoires douloureuses pendant 48 heures environ. Tout ceci est normal car suite à la séance, votre corps enregistre et s’adapte suite aux techniques reçues. Ainsi prévoyez du repos le temps de cette période, en évitant tout effort que ce soit le sport ou le port de charges lourdes.

Horaires

Disponible dans le val d'oise.

Les consultations se font sur rendez-vous et à votre domicile du :

Lundi 8h-20h Mardi 8h-20h Mercredi 8h-20h Jeudi 8h-20h Vendredi 8h-20h Samedi 8h-20h Dimanche : pour les urgences


Les tarifs sont de 55 euros du lundi au samedi et de 70 euros les dimanches.
Paiement par chèques ou espèces

Contactez moi

Je suis disponible par téléphone au 06 21 43 02 97 et via le formulaire ci-dessous :